Le principe du poêle à granulés

Par   23 mai 2011

Décoratif et apportant un confort incomparable, le poêle à granulés est beaucoup plus qu’un foyer à bûches.

Le rendement est de 8 à 10 fois supérieur à une cheminée à foyer ouvert, car la récupération de chaleur est parfaitement maîtrisée.

Le granulé est un combustible 100% bois et non polluant. En outre les granulés sont d’origine régionale, et leur bilan carbone est neutre.

L’utilisation du combustible granulés, permet une économie de 50 à 60% par rapport aux combustibles conventionnel comme le fioul ou l’électricité.

Le format ‘granulés’ permet une gestion très souple du combustible qui approvisionnera la chambre de combustion avec autant de précision que s’il s’agissait d’un combustible liquide.

Ainsi les poêles à granulés diffusent une chaleur modulable selon les besoins.

Les différentes configurations de poêles, permettront de chauffer soit une pièce (poêle air), soit plusieurs pièces voisines (poêle multi-air), ou encore toute la maison via les radiateurs (poêle hydro).

La mise en œuvre est simple et le côté décoratif de l’appareil ainsi que la flamme visible, disposent généralement à les installer dans la pièce principale de vie de la maison.

Les coûts sont variables selon la puissance, la technologie, les finitions et la pose, à partir de 2900€ installé

Le crédit d’impôts est de 22 à 36%.

Un commentaire sur “Le principe du poêle à granulés

  1. Anthony

    Bonjour,

    Article intéressant. Cependant,je ne vous rejoins pas sur le côté décoratif d’un poêle à granulés. La contrainte technique de l’appareil empêche les concepteurs de se « lâcher » sur le design et on le ressent puisque il se ressemble tous plus ou moins! Le poêle à bois qui est, je suis d’accord, moins efficace est bien plus décoratif et permet plus de fantaisie. La vision de la flamme est également plus agréable 😉

    Bonne continuation,

    Anthony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *