Tag Archives: formation

SITE PHOTOVOLTAÏQUE ISOLE ou Autonome.

Il existe encore des endroits en France qui ne sont pas désservis par le réseau d’EDF, chalets de montagne, cabanes en forêt, petites ïles bretonnes.

Des endroits perdus où il fait bon vivre sauf… Qu’il est difficile de se passer d’énergie électrique.

Le Solaire photovoltaïque peut apporter une réponse satisfaisante et écologique.

Lors d’un TP dirigé par NORSOLEIL, les élèves de l’ICAM (Institut Catholoque des Arts et Métiers) de Lille, ont dû dimensionner un site photovoltaïque isolé, pour un usage domestique.

Le cas nécessitait de fournir de l’énergie pour l’usage de trois lampes Led de 3W quelques heures par jour ainsi que d’un frigo de 60W, 24h/24.

Il fallait être sûr d’être en totale autonomie et suffisance en conditions météo normales. Il était demandé aussi, pour les cas de météo catastrophique de garantir 4 jours d’énergie en stock.

L’ICAM, après étude du rapport des élèves, a décidé de faire l’investissement afin de mettre en pratique et tester en grandeur nature.

Le kit est composé de deux panneaux PV de 135Wc, de deux batteries Gel spéciales solaire de 200AH, d’un régulateur qui gère la charge et la décharge des batteries.

L’énergie fournie par les panneaux est stockée dans les batteries, elle est ensuite répartie entre une rampe de spots led 12V CC (courant continu) 3W pour l’éclairage, ainsi que vers un frigidaire 12V CC 60W.

On peut aussi brancher du matériel classique 230V AC (courant alternatif), via un onduleur qui transforme le courant continu 12V en courant alternatif 230V.

Le site fonctionne et donne satisfaction. Les objectifs d’autonomie sont atteints.

Norsoleil, formateur en solaire.

Norsoleil a été inclue dans le cursus de formation de jeunes adultes en re-conversion dans le solaire.

L’ICAM de Lille ainsi que l’AREP de Villeneuve d’Ascq se sont partagé une nouvelle formation permettant en quelques mois d’obtenir un CQP (certificat de qualification professionnelle) d’installateur mainteneur de système solaires thermiques et photovoltaïques.

Entre deux chantiers Norsoleil, expert en solaire, forme les futurs installateurs.

La Voix du Nord du 22/07 s’en fait l’écho.

FORMATION SOLAIRE ICAM LILLE

L’Icam (Institut Catholique des Arts et Métiers) de Lille démarre la deuxième session de formation solaire.

Dans ce cadre, Norsoleil intervient en tant que formateur en photovoltaïque.

Norsoleil a mis en place avec les étudiants la plateforme d’essais grandeur nature.

Cette plateforme est prévue pour être démontée et remontée régulièrement, et les panneaux sont sur supports amovibles pour pouvoir tester différentes inclinaisons et orientations et relever les divers effets sur la production électrique.

Le système permet de simuler des pannes afin d’en faire les recherches et les réparations.

Formation CQP d’installateur solaire à l’ICAM.

Norsoleil intervient à l’ICAM de Lille.

Depuis des mois les médias assomment notre profession en montrant uniquement ce qui ne marche pas.

Des installations PV non conformes en termes de sécurité ou d’étanchéité de toiture.

En effet une minorité d’installateurs sont insuffisamment compétents ou ne font tout simplement pas le travail correctement.

La filière le déplore et souffre de ces quelques cas qui portent ombrage à nos métiers très spécifiques.

Les professionnels du photovoltaïque offrant de nombreux emplois qualifiés, et dans l’optique de la spécialisation et professionnalisation de la filière solaire, la FFB (fédération Française du bâtiment) ainsi que l’UCF (union climatique de France) ont défini un cursus de formation qui aboutit à un CQP (certificat de qualification professionnelle de niveau 4).

L’ICAM de Lille à mis en place un CQP installateur solaire, la première promotion vient de démarrer.

Cette formation d’un millier d’heures comprend des focus approfondis sur :

–          Electricité générale,

–          Travail en hauteur,

–          Couverture et intégration des capteurs,

–          Electricité courant continu (photovoltaïque),

–          Connaissance des systèmes PV, dimensionnement, productible,

–          Plomberie générale,

–          Connaissance des systèmes solaires thermiques, dimensionnement, productible.

–          Deux à trois mois de stage en entreprise pour pratiquer ces matières.

Pour ce CQP, Norsoleil intervient en formation sur la partie photovoltaïque.

Naissance du GMPV : Groupement des Métiers du Photovoltaïque

A Lille lors d’un congrès, parrainé par Valérie Letard (secrétaire d’état aux technologies Vertes), la Fédération Française de Bâtiment FFB à annoncé la création du GMPV.

Le GMPV est soutenu par le ministère de l’environnement, (voir notre article du 16/06 dans lequel Jean-Louis Borloo laissait présager des actions positives).

Le GMPV participera à renforcer la maîtrise par les professionnels, des performances techniques des installations photovoltaïques dans le cadre de la démarche de qualité que conduit la FFB pour tous ses métiers, explique la Fédération.

Le GMPV qui sera mis en place en Septembre commencera par expertiser les savoir faire de entreprises de pose pour mettre en place des qualifications et des certifications garanties comme celle que délivre le Costic par exemple. De même clarifier les responsabilités des différents intervenants sur un chantier et mettre en place les compléments de formations spécifiques lorsque nécessaire.

Encore une action menée avec bon sens et dans le but d’éradiquer les mauvaises pratiques qui sont autant de contre-références pour le photovoltaïque.

ffb

Formation : Dimensionnement et installation des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques.

Le centre de formation du Costic  (centre d’études et de formation génie climatique équipement technique du bâtiment situé dans les Yvelines) Délivre une formation sanctionnée par un CQP (Certificat Qualification Professionnelle) reconnu par la FFB, pills d’installateur/mainteneur en systèmes solaires thermiques et photovoltaïques.

Le CQP inclue les appellations Qualisol, QualiPV Bat et  QualiPV elec.

Cette formation de 350 heures théoriques et 300 heures de pratique permet aux néophytes (issus du bâtiment tout de même) de se spécialiser dans ce nouveau métier afin de pouvoir apporter le service de qualité que nos clients attendent.

A l’issue de cette formation les lauréats sont plus compétents sur la partie solaire de la plomberie que n’importe quel plombier, sur la partie solaire de l’électricité que les électriciens généralistes, sur la partie intégration en couverture des panneaux solaires que les couvreurs n’ayant pas été formés spécifiquement.

L’ensemble des aspects techniques des deux métiers du panneau solaires sont approfondis et mis en pratique sur une plateforme de formation équipée de toitures avec divers types de couverture, tuiles méca, tuiles canal, ardoise, etc, sur lesquelles sont posés tous les systèmes d’intégration des panneaux connus à ce jour. De même, est installé un champ Photovoltaïque raccordé au réseau pour les études de cas.

La partie thermique n’est pas en reste avec un système solaire combiné et un Chauffe-eau solaire en fonctionnement, ainsi que de nombreux systèmes de différents volumes et de différentes marques sont présents pour les travaux pratiques.

Les 300 heures de stage complètent la formation du Costic par la mise en pratique sur le terrain.

Les sujets étudiés sont les suivants :

–          Bases du chauffage central à eau chaude

–          Bases de l’électricité et de la régulation

–          Conception et installation solaire thermique

–          Conception et installation solaire photovoltaïque

–          Installation des capteurs en toiture

–          Couverture appliquée à l’étanchéité autour des panneaux

–          Techniques d’assemblage par soudage

–          Sécurité et travail en hauteur

–          Règlementation technique et constitution de dossiers administratifs

Sur les élèves ayant réussi le CQP, la moitié crée sa propre entreprise et la moitié trouve facilement un emploi dans le domaine.

PS : – Norsoleil est détenteur du CQP et donc des appellations Qualisol et Qualipv.
       – Jean-Louis Borloo, le ministre de l’écologie et de l’énergie, estime que la formation délivrée par le Costic répond aux besoins du marché.

Jean-Louis Borloo, au salon des énergies renouvelables.

Ce 16 Juin s’est ouvert à Paris pour trois jours le salon des énergies renouvelables.

Incontournables salon du B to B des ENR et plus particulièrement du photovoltaïque.

Inauguré par Mr Jean-Louis Borloo ministre d’état, viagra 60mg ministre de l’écologie, clinic de l’énergie, pharmacy et du développement durable, Mr Borloo à profité de l’occasion pour rappeler son attachement au développement des énergies renouvelables.

Norsoleil et Borloo02

Il a insisté sur la nécessité de structurer la filière, en effet aujourd’hui certaines sociétés se jettent sur le marché du photovoltaïque sans réelles compétences.

Il faut développer la formation professionnelle dédiée à ce métier nouveau et tendre vers l’incontestable spécialisation des installateurs.

Dans ce cadre là Mr Borloo était allé hier visiter le centre de formation du Costic qui délivre le CQP d’installateur solaire.

Le ministre a été intéressé par ce qu’il y a vu et encourage le développement de cette formation à travers toute la France afin d’atteindre la qualité que les installateurs doivent à leurs clients.

Chantier solaire photovoltaïque à Harnes. Intégration totale.

Chantier en cours par la Sté SOLIENA en collaboration avec Norsoleil.

L’intégration totale consiste à remplacer l’étanchéité qu’assurent les tuiles par une étanchéité assurée par les panneaux eux-même sans pour autant ajouter de barrière anti-humidité dessous.

Ce mode de pose donne un résultat plus esthétique car les panneaux ne sont pas en sur-épaisseur par rapport aux tuiles, d’autre part les cadres aluminium sont beaucoup plus discrets.

Pour autant la pose est plus délicate car l’eau ne devra pas passer.

Dès 2011 les champs photovoltaïques devront, pour être éligibles au tarif de rachat de 58cts du KWh, être intégrés en toiture et assurer l’étanchéité. Ce système fait partie des intégrations éligibles.

La toiture ayant été détuilée on ajoute des « voliges » (planches) qui seront les supports des panneaux :

charpente Harnes

Et démarrage de la fixation du champ photovoltaïque :

1er panneau

Le champ photovoltaïque à mi-course :

 mi course

Le chantier fini aura pris plus de temps que prévu du fait des fortes ondulations de la charpente ancienne sur laquelle il a fallu s’installer, mais le résultat est parfaitement satisfaisant.

L’étanchéité assurée par la jonction entre le champ photovoltaïque et la couverture tuiles est assurée d’autant qu’une grosse pluie n’a pas laissé apparaître de stagnation d’eau dans les abergements ni la bavette inférieure.

A mi journée l’installation de 2996 Watts crête produisait de l’électricité continue avec une tension de 450Volts.

CPV fini